Asthme et couette en plume

asthme et couette en plumeL’asthme et couette en plume seraient incompatibles. Pendant bien longtemps, on associait asthme  et réaction allergique aux couettes en plume ou en duvet. Qu’en est-il réellement ?

Allergie aux acariens et couette en plume

De nombreuses études « Études et investigations écologiques concernant l’allergie aux acariens présents dans la poussière d’appartements », réalisées par le Professeur H.W. Jürgens, Institut d’Anthropologie de l’Université de Kiel ont démontré le contraire.

* « Allergie aux acariens de la poussière présents dans les oreillers », expertise établie par le groupe en recherche scientifique sur l’asthme à Wellington, Ecole de Médecine de Wellington, Nouvelle-Zélande) ont démontré que le duvet et/ou la plume était un milieu défavorable au développement des acariens qui a besoin d’humidité pour se développer. En effet, une couette en duvet ou en plume  est thermorégulatrice donc peu propice à la prolifération d’acariens.

Asthme et couette en plume : asthme, c’est quoi ?

L’asthme est une maladie qui se caractérise par une inflammation des voies respiratoires, au niveau des bronches et des bronchioles. Elle se manifeste par une dyspnée, un essoufflement sans effort apparent, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine.

C’est une maladie chronique qui se manifeste le plus souvent par des crises entrecoupées de périodes où la respiration est normale. Cependant, l’asthme peut induire une gêne respiratoire permanente chez certaines personnes interférant avec les activités quotidiennes.

 L’asthme est souvent lié à une réaction anormale des voies aériennes à des allergènes dans l’air comme le pollen, de la fumée, les acariens ou autre.
asthme

Asthme et couette en plume

Il y a très souvent un amalgame fait entre couette et allergie surtout si cette dernière est en plume ou en duvet et nous allons tenter de dissiper ce malentendu.

D’après l’EDFA (EUROPEAN DOWN & FEATHER ASSOCIATION), les couettes en plume ou en duvet, les édredons en plume ou en duvet sont recommandés pour les personnes souffrant d’allergie aux acariens : « Les acariens de la poussière n’infestaient pas particulièrement les couvertures et oreillers rembourrés de duvets et de plumes. Avec un entretien normal, on ne pouvait pratiquement pas détecter d’acariens à l’intérieur de ces articles de literie, car le tissu enveloppant très serré dont ils sont faits constitue une barrière quasi impénétrable pour ces agents vecteurs d’allergies. » De plus, « Les acariens aimant l’humidité ne restent pas longtemps dans les conditions de chaleur et de climat des édredons qui sont, pourtant, favorables à l’être humain (accumulation thermique rapide durant le sommeil, élimination rapide de l’humidité en cas d’aération). Malgré cela, la présence d’acariens dans la poussière des appartements et des chambres à coucher est inévitable. Ils se nourrissent directement de l’homme, des minuscules desquamations de la peau que chaque homme perd inévitablement et constamment. Les plumes et les duvets, cependant, ne sont pas terrain de nourriture pour les acariens. »

allergie acariens

allergie acariens

Pour conclure, il n’y a donc aucune raison valable pour ne pas avoir de couette en plume ou en duvet, d’édredon en plume ou en duvet chez soi si l’on est allergique aux acariens. Vous êtes asthmatique ou allergique aux acariens, aucune raison scientifique ne prouve que la couette en plume ou en duvet soit néfaste pour votre santé, au contraire !

Laisser un commentaire